Actualités arrow Evénements arrow 10e anniversaire
Cérémonie, concert et chanson à Berne

swisscor a 10 ans ! Mercredi 3 mars 2010, au Kultur-Casino de Berne, trois événements ont marqué ce bel anniversaire : cérémonie officielle, concert de gala et création du « swisscor-Song ». Ces beaux moments d’amitié ont réuni de nombreuses personnalités, invités et amis autour de l’idéal humanitaire de la Fondation swisscor.

A l’intérieur de la Burgerratssaal, les drapeaux suisse et de swisscor flottent autour des drapeaux des neuf pays dont swisscor a accueilli plus de 900 enfants depuis l’an 2000.
MM Adolf Ogi, ancien conseiller fédéral, Président du Comité
de patronage et créateur de swisscor, André Liaudat et
Gianpiero A. Lupi, ancien et actuel présidents du Conseil de Fondation swisscor, ont évoqué tour à tour cette idée d’aide humanitaire, les 10 camps médicalisés et l’avenir confiant et dynamique de swisscor. La Présidente du Conseil national,
Mme Pascale Bruderer Wyss a apporté avec le sourire
ses félicitations et ses vœux alors que Mersiha Mehmedovic, handicapée physique et ancienne participante à un camp,
a fait le voyage de Bosnie-Herzégovine pour témoigner,
avec émotion, de sa reconnaissance à swisscor.

 

 

Le soir, le concert de gala offert par l’Orchestre symphonique à vent de la Fanfare d’armée suisse sous la baguette du major Philipp Wagner sera
aussi le point d’orgue de la « Tournée du cœur ».
En 2009, à l’initiative du colonel Robert Grob,
alors commandant de la Musique militaire,
19 concerts ont eu lieu à travers toute la Suisse. Les fanfares de cours de répétition et d’écoles
de recrues ainsi que le Swiss Army Brass Band récolteront ainsi l’extraordinaire somme
de CHF 90'000, chèque que le colonel Beat Diener, actuel commandant de la Musique militaire pourra remettre à MM Ogi et Lupi.

 

Pour son 10e anniversaire, swisscor a créé sa propre chanson : une musique signée Christoph Walter, des paroles dues à la conjugaison des plumes de Jean-Luc Piller, Regina von Castelberg, Gianpiero A. Lupi et Jörg Rickenmann. Du côté des interprètes, aux côtés de la jeune Elaine Schnider, les voix de Patrick von Castelberg et Ursula Bickel. Cette chanson a été jouée le soir
de cet anniversaire en première mondiale. Une musique joyeuse
et entraînante, un message profond d'espoir
pour "La Suisse accueille avec le coeur".

 


De haut en bas :
L'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi, Président du Comité de patronage swisscor.
Le major Philipp Wagner à la tête de l'Orchestre symphonique à vent de la Fanfare d'Armée suisse.
La création du "swisscor-Song" avec la jeune Elaine Schnider,
Patrick von Castelberg et Ursula Bickel.
(Photos Joel Schweizer, Kosthofen)

 

_____________________________________________________________________________________________________________________

Communiqué de presse

Cérémonie et concert inédit à Berne :
swisscor fête ses 10 ans

(diffusé le 1er mars 2010)

swisscor fête son 10e anniversaire ! Créée en l'an 2000 par l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi, la Fondation accueille chaque année en Suisse 80 enfants défavorisés des pays de l'Europe du Sud-Est pour un camp médicalisé. Ce mercredi 3 mars 2010, à Berne, la Présidente du Conseil national, Mme Pascale Bruderer Wyss apportera son message à la cérémonie officielle. Le soir, au Kultur-Casino de Berne, le "swisscor-Song" sera joué en première mondiale lors d'un concert gratuit de l'Orchestre symphonique de la Fanfare d'Armée.

En été 2000, 100 enfants de Bosnie-Herzégovine et du Kosovo sont accueillis en Suisse à l’initiative du Président de la Confédération d’alors, Adolf Ogi. L’idée « La Suisse accueille avec le cœur » fait  son chemin et la Fondation swisscor est créée. Depuis 10 ans,  swisscor est fidèle à sa tradition humanitaire : plus de 900 enfants, garçons et filles, entre 9 et 14 ans, défavorisés, handicapés ou abandonnés, ont été accueillis en Suisse pour un camp médicalisé de deux semaines. Médecins et dentistes offrent bénévolement les soins aux enfants qui bénéficient en plus de programmes interculturels dispensés par les pédagogues de la Fondation Village d’Enfants Pestalozzi à Trogen. Depuis trois ans, les camps swisscor ont lieu à Trogen après que le Département de la défense ait renoncé, en 2006, à offrir les services de l’Armée pour l’organisation et l’encadrement des camps.

La Fondation swisscor ne reçoit aucune subvention. Le coût d’un camp de CHF 220'000 est entièrement supporté par la générosité d’organismes et de personnes privés. L’ancien conseiller fédéral Adolf Ogi préside le Comité de patronage de swisscor. L’ancien divisionnaire André Liaudat, Fribourg, qui a présidé aux destinées de swisscor dès l’an 2000, a transmis cette année la présidence du Conseil de Fondation à Gianpiero A. Lupi, Soleure, ancien divisionnaire et médecin en chef de l’Armée.

Pour Gianpiero A. Lupi, trois mots définissent l’unicité de swisscor : visibilité, durabilité et promotion de la paix. Chaque donateur peut voir à quoi est consacré son argent en découvrant, lors de la journée « Rencontres swisscor », les camps médicalisés et leurs enfants. La durabilité des actions va être renforcée et les enfants seront suivis médicalement dans leur pays d’origine de manière encore plus intense. Enfin, la vie communautaire et la découverte de l’amitié, du respect mutuel et de la tolérance pour les enfants contribuent à promouvoir la paix dans le monde.

->->-> Lire aussi www.bernerbaer.ch/_apps_fotogallery/event_show.asp?gID=6206

 ->->-> Lire aussi www.voal-online.ch/index.php?mod=article&cat=LAJMIIF&article=5928