Actualités arrow Archives arrow Camp 2009 arrow Camp 2009 : les impressions d'Inner Wheel
Camp 2009 : les impressions d'Inner Wheel

Le 10e camp swisscor est financièrement porté par la générosité d'une extraordinaire action commune aux clubs-service Inner Wheel et Rotary Suisse-Liechtenstein. Au lendemain de sa participation à la Journée officielle du jeudi 6 août 2009 au Village d'Enfants Pestalozzi à Trogen, Mme Monique Eckenstein, Gouverneur 2009-2010 de Inner Wheel partage ses impressions et souvenirs du camp avec ses membres. Nous publions ci-dessous quelques extraits de son courrier et swisscor en profite pour réitérer à Inner Wheel sa vive gratitude.

 

                                                    "Une journée émouvante"

 

(...) "Je me suis rendue le 6 août au village Pestalozzi à l’occasion de la „journée portes ouvertes „ organisée pour swisscor. Plusieurs dames du Comité de District étaient présentes, ainsi que des membres de différents clubs IW (...)

"Pour dire les choses d’emblée, ça a été une journée émouvante et marquante : nous sommes repartis avec beaucoup d’impressions positives. A la fin  il était clair pour tout le monde que nous avions bien fait de soutenir ce projet swisscor et que c’était important de le faire.

"Pourquoi ? Parce que, par exemple, sur les 80 enfants présents, seuls 4 avaient des dents saines. Tous les autres ont dû subir des interventions et ont poussé les 5 dentistes au bout de leurs limites ! Pour 5 à 6 enfants au point qu’il n’a pas été possible de soigner toutes les dents atteintes en l’espace de 2 semaines. Des opérations ont dû être prévues. Pour ces cas-là, si les soins ne peuvent être effectués dans leur pays d’origine, il faudra que les enfants reviennent ici plusieurs fois. Ce problème est malheureusement connu, pas seulement pour les soins dentaires. Heureusement, on a toujours trouvé des clubs qui ont subvenu aux soins de suite.

"Un nombre important d’enfants n’avaient jamais vu de brosse à dents. Le mauvais état dentaire est dû aussi à une nourriture carencée, conséquence elle-même de la pauvreté. Je ne vous parle ici que des dents, cette situation catastrophique est la même cependant dans d’autres domaines médicaux...

"En plus les enfants reçoivent un soutien psychologique. Des cours réguliers de communication interculturelle ont lieu, ainsi que des réunions assistées par des psychologues , où les enfants apprennent à penser et à agir de façon pacifique. Ils doivent s’exercer à la tolérance et au respect des autres, aussi des étrangers.

"L’expérience des camps des années passées nous montre que le temps passé à Trogen laisse une trace importante et durable chez ces enfants. A leur retour, ils sont devenus plus gais, plus sociables et ils ont de meilleures notes en classe qu’avant leur séjour en Suisse.

"Après la partie officielle composée de discours, nous avons partagé le repas des enfants, nous nous sommes assis parmi eux pour pouvoir bavarder avec eux. Quelques-uns parlent un peu anglais, d’autres savent même un peu d’italien. Les accompagnateurs ont dû parfois jouer les traducteurs, et sinon il nous restait les mains et les pieds. Pour finir, ils ont chanté des chants populaires et montré des danses de leur pays. Ces enfants ont montré, malgré leurs difficultés sociales, beaucoup de gaieté et de reconnaissance. Ils sont arrivés en boutons en Suisse et se sont épanouis ici comme des fleurs.

(...) "Je suis sûre que vous sentez dans mon rapport à quel point je suis convaincue qu’il est urgent d’apporter notre aide et notre soutien à ces enfants. Ma visite à Trogen m’a prouvé que j’avais raison de vouloir soutenir ce projet en tant que membre d’Inner Wheel et de vous convaincre de m’y aider. (...) Au nom de ces enfants, je vous remercie de tout cœur (...) "  

Monique Eckenstein, Gouverneur

 

 

 

 

 

 

 

Au Village d'Enfants Pestalozzi, à Trogen, les Dames d'Inner Wheel au milieu des enfants du 10e camp swisscor.